"Prière à la madone" François Barthelemy Auguste DESMOULINS

L’artiste, presque totalement oublié aujourd’hui, fut avant tout peintre d’histoire. Volontiers troubadour, il présente, dès 1819, des tableaux au Salon dans cette veine. On cite de lui « François 1er au tombeau de Laure » ou encore « Le comte de Comminges à l’abbaye de La Trappe, creusant sa fosse ». Il obtient au salon de 1822 un prix pour une « vue de l’intérieur de l’atelier de l’orfèvre Odiot » traitée d’une manière réaliste qui tranche avec sa production habituelle.

Notre tableau est également une œuvre rare par le thème qu’elle aborde et prouve qu’il sait également s’adapter au goût de son époque pour les sujets italiens. Traitée avec subtilité, nous retrouvons dans cette œuvre une scène traditionnelle où des personnages vêtus à l’Italienne prient, à la faveur de la nuit, près d’un oratoire isolé dans la montagne.

François Barthelemy Auguste DESMOULINS (Paris, 1788 – Paris, 1856)
« Prière à la madone » – Huile sur sa toile et son châssis d’origine – 37,5 cm x 45,5 cm – Signée en bas à droite et sur le châssis – Au revers diverses inscriptions dont “La prière du soir” – Reste d’étiquette peu lisible retraçant la biographie du peintre – Au dos de la toile, la marque au pochoir du marchand « Alphonse GIROUX à PARIS » avec un numéro « 239 »

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer